Odigoo
Ecotourismé en Cancun et la Riviera Maya

Rechercher une activité écotouristique:

Destination / Expérience

Dernière mise à jour: 30 sept. 2021

Odigoo Share Odigoo Facebook Odigoo Twitter Odigoo Whatsapp Odigoo Messenger Odigoo Link Odigoo Email

L'écotourisme en Cancun et la Riviera Maya

Le tourisme est l'un des principaux secteurs d’activités dans le monde. Voyager est l’une des meilleures manières de connaître d’autres cultures, de découvrir de nouveaux paysages et de se découvrir soi-même à travers de nouvelles expériences de vie.

L’augmentation des connexions entre les différents pays et destinations, ainsi que les avancées technologiques en termes de transports et de services ont permis de rendre chaque fois plus faciles les déplacements de loisir, pour une part de plus en plus importante de la population.

De cette manière, le tourisme s’est peu à peu converti en un vecteur de développement économique pour les communautés de toutes les tailles. Cette activité impacte les plus grandes villes jusqu’aux régions les plus reculées qui comptent seulement quelques dizaines d’habitants.

Infographie sur l'écotourisme à Cancun et sur la Riviera Maya

Comme n’importe quelle activité humaine, le tourisme implique l’usage de différentes ressources afin de satisfaire les besoins et les envies de ceux qui se déplacent temporairement d'un lieu vers un autre. Si bien que l’impact de cette activité est souvent moins visible dans des villes, dont l’activité humaine est intense, que dans les destinations dites “natures”. Destinations dont le principe même réside dans les interactions, voire immersion, avec des milieux naturels tels que des plages, des forêts, des montagnes...

Les conséquences du tourisme et des activités qui lui sont associées dans ces lieux "vierges" ou moins fréquentés sont beaucoup plus visibles et, à la longue, ils peuvent affecter de façon négative l'environnement et ceux qui l’habitent.

De fait, les concepts de l’écologie et du développement durable se sont considérablement développés jusqu’à devenir une part fondamentale de l'essor touristique.

Les populations, entreprises et gouvernements locaux des différentes destinations touristiques se sont donnés pour objectifs de maintenir cette principale source de revenu pour le futur mais avec la nécessité de préserver les richesses naturelles qui les entourent et qui leur permettent de vivre.

Que seraient les destinations de plages sans une mer cristalline et pleine d’une vie aquatique? Et les destinations de montagnes sans les forêts ni les lacs qui les entourent? Elles perdraient simplement toute leur attractivité, ainsi que l’âme même de leur lieu.

Ainsi, le concept de l’écotourisme a-t-il gagné de plus en plus de terrain ces dernières années.

L’objectif de cette “modalité” de ce type de tourisme est de réussir à trouver le juste équilibre entre le plaisir humain qui souhaite profiter de la nature et de ses beautés, et la conservation de ces écosystèmes, de leur faune et de leur flore.

Ce type de tourisme se base sur la notion de durabilité, c'est-à -dire qu’elle cherche à réduire l'impact de l’homme sur la nature afin que cette dernière “dure”. Autrement dit qu’elle reste ce qu’elle est le plus longtemps possible, sans altération de la part de l’homme et de ses activités.

L’écotourisme inclut également le concept d’équité envers les peuples et le soutien des communautés.

En effet, le tourisme se doit de contribuer à leur développement grâce aux retombées économiques au niveau local qui assurent leur maintien et leur développement sans compromettre la nature qui les environne.

Une autre visée de l’écotourisme est de participer à la conservation des cultures et des traditions des populations locales où elles trouvent leurs racines.

Mais il ne faut pas oublier le rapprochement et le dialogue avec les communautés, la rencontre avec l’autre dans sa différence et son altérité, dans tout ce qu'elle représente de tangible et d’intangible.

L’écotourisme à Mexico

De par sa situation géographique et ses divers reliefs, le Mexique détient une grande variété d’écosystèmes. Des plus hautes montagnes jusqu’aux mers les plus profondes en passant par les déserts et les récifs coralliens, les forêts humides et les lagunes côtières.

Cela en fait un pays idéal pour s’aventurer au cœur de la nature et profiter des différents paysages. De plus, le Mexique est l'héritier d’une riche histoire dont les populations natives sont parvenues à conserver la mémoire ; celle d’une vie en harmonie avec la nature depuis des temps immémoriaux. Les traditions et la culture conservent aussi une forte attractivité dans les diversités régionales du pays.

Parmi les différents écosystèmes du Mexique on rencontre:

  • Des forêts humides.
  • Des forêts tempérées.
  • La jungle tropicale et humide.
  • La jungle sèche.
  • Des dunes côtières
  • Des plages de sables et de rochers/strong>
  • Des forêts de micro-algues.
  • Des prairies d’herbe marines.
  • Des fleuves et de lacs.

Cela montre clairement la diversité des climats et des paysages et son amplitude à l'échelle d’un pays tel que le Mexique qui a fait de ses écosystèmes l’une des plus grandes sources de son attractivité qui augmente considérablement dans certaines régions.

De plus, on parle non seulement de paysages composés de végétation, de montagnes, de mers, de lacs, de fleuves et de déserts mais il faut également considérer l’impressionnante faune qui est présente dans chacun de ces écosystèmes.

De fait, l’observation des animaux sauvages et les activités liées à leur conservation font également parties des bases de l’écotourisme.

Biodiversité en Cancún

Ecosystems in Cancun and the Riviera Maya

Maintenant, intéressons-nous plus particulièrement à la Péninsule du Yucatan et aux Caraïbes mexicaines avec une focale sur la région de Cancun et de la Riviera Maya où l’on rencontre les écosystèmes suivants:

  • la jungle humide: Sian Ka’an Biosphere Reserve and Calakmul Biosphere Reserve (State of Campeche).
  • Les dunes côtières: Dans le parc National du récif d Puerto Morelos (Quintana Roo) et dans la réserve de la biosphère du Rio Lagartos (Quintana Roo)
  • Les plages de sable: Dans le parc national de Puerto Morelos (Quintana Roo), dans le parc national de Tulum (Quintana Roo), dans la Réserve de la biosphère de Ria Celestun (Yucatan), dans le parc National de la Côe Occidentale de Isla Mujeres, Punta Cancún et Punta Nizuc (Quintana Roo), dans le parc National de Isla Contoy (Quintana Roo et dans le réserve de la biosphère du récif du Sian Ka’an (Quintana Roo).
  • Les Mangroves: Elles sont situées dans diverses zones protégées telles qui la réserve de la biosphère du Sian Ka’an ainsi que dans la Lagune de Nichupté qui borde Cancun.
  • Les îles:Aire de protection de la flore et de la faune Yum Balam (Quintana Roo), la parc National de Isla Contoy (Quintana Roo), le parc national des récifs de Cozumel, la réserve de la biosphère de Banco Chinchorro, le parc national des récifs de Alacranes (Yucatan)
  • Les Récifs de coraux:le Parc National de Puerto Morelos (Quintana Roo), le parc National du récif de Cozumel, la Réserve de la biosphère Banco Chinchorro (Quintana Roo), le parc national des récifs de Xcalak et la réserve de la Biosphère des récifs de Sian Ka’an (Quintana Roo).
  • les forêts de microalgues:la réserve de la biosphère du Rio Lagartos (Yucatan)

Indubitablement, la Péninsule du Yucatan et l’Etat du Quintana Roo possèdent une richesse naturelle qui les font sortir du lot par rapport aux autres régions du Mexique. Si bien que la majorité du tourisme national et international est attiré vers Canun et le reste de la Riviere Maya pour ses impressionnantes plages de sable blanc bordées de mer bleu turquoise, qui comptent parmi les attractions naturelles qui invitent à l’exploration.

Plus que les hôtels et les resorts, les bars et les restaurants, au-delà de la zone touristique traditionnelle, il existe un monde de flore et de faune à découvrir sur la Riviera Maya. Cela fait des caraïbes mexicaines des destinations idéales pour l'écotourisme.

Aujourd'hui, ce sont les communautés mayas qui maintiennent vives les traditions ancestrales tout comme l'estrecho, une croyance ou plutôt un pouvoir véhiculé par la nature. Selon les Anciens, ce pouvoir se serait forgé pendant des siècles dans la vie sauvage de la jungle, dans les mangroves, dans les îles et autres endroits naturels.

Les aires protégées en la Péninsule de Yucatan

Cancun et la Riviera Maya appartiennent à la Péninsule du Yucatan. Comme nous l'avons montré précédemment, dans cette aire cohabitent une grande diversité d’écosystèmes.

Sa situation proche de la mer, le climat ainsi que les caractéristiques de son sol calcaire ont favorisé la prolifération d’espèces végétales exubérantes qui servent d’habitat à une grande quantité d'espèces animales.

En 1997, cette aire géographique a intégré l’Initiative du CORREDOR Biologique de Mésoamérique qui englobe les États du Belize, du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Panama et du Mexique.

Cette initiative a pour objectif de diminuer les frontières entre les pays, renforcer les contacts entre eux et leurs écosystèmes, promouvoir des processus de production durables.

Ces actions participent à l’amélioration de la qualité de vie des populations locales qui vivent de ces écosystèmes et veillent à la conversation de la diversité biologique.

De cette manière, elle a donné l'impulsion à la conservation de ses aires protégées dans les États du Chiapas, du Quintana Roo, du Yucatan, de Campeche, Tabasco et de Oaxaca.

Dans la zone géographique autour de Cancun et de la Riviera Maya il existe diverses aires protégées parmi lesquelles on peut citer:

  • Le sanctuaire de la tortue marine Xcalcel-Xcacelito. Situé à Tulum (environ 90 minutes de Cancun) cette réserve possède de plages longues de plus de 15 km entourées de végétation où se développe une jungle de palmiers kuka (pseudophoenix sargentii), une jungle de palmiers Chit (Thrinax radiata) et diverses autres types de mangroves. De plus, c'est le lieu de vie de 64 espèces de coraux. C’est un des endroits préférés des tortues blanches et caguamas pour nidifier. Un emplacement idéal pour ceux qui veulent les observer pendant leurs périodes de ponte.
  • Le sanctuaire de Manati Bahia de Chetumal. Il se situe au Sud du l'état du Quintana Roo. C’est une aire protégée qui abrite plus de 300 espèces végétales ainsi qu’une faune variée de jaguar, de tigrillos, de phacochères, de dindes des collines, de crocodiles, et bien sûr de manatis. Cette réserve peut être traversée au départ de plusieurs lieux comme Punta des Étoiles, la Baie de Caritas, l'île Tamal Cab et la Lagune de Guerrera (Xcalak).
  • Le sanctuaire de Sian Ka’an. Cette réserve est l’une des plus importantes du Mexique et du monde. Elle se trouve entre la municipalité de Felipe Carrillo Puerto et de Tulum. Elle abrite de nombreux écosystèmes entre la jungle humide, la mangrove et les récifs coralliens. C’est l’habitat d’animaux sauvages tels que le jaguar, le tapir, le manati et le pécari. Une des caractéristiques les plus incroyables de cet écosystème est le réseau de rivières souterraines connectées à de nombreux cénotes et PENETES, qui est absolument unique au monde.
  • Le parc national d’Isla Contoy. A la différence des autres parcs cités, celui-ci se situe au milieu de la Mer des Caraïbes, éloigné de toute vie et activités humaines. Il se trouve à environ une trentaine de kilomètres au nord d’Isla Mujeres. Au sud de l’île se trouve le récif de Ixlaché qui n’est ni plus ni moins que la deuxième plus grande barrière de corail au monde et le plus grand récif de corail de Mésoamérique. L’île compte deux sentiers par lesquels on peut apprécier la flore et la faune locale ainsi qu’un point de vue d’où il est possible d’observer les oiseaux.
  • Le parc national de Chankanaab. Ce parc est situé dans l’île de Cozumel et on y rencontre un cenote côtier où se développe une formation de coraux à l’intérieur même de l’île. C’est un écosystème naturel unique au monde. Dans ce parc, il est possible de rencontrer plus de 60 espèces différentes de poissons tropicaux, de crustacés et de coraux ainsi qu’une multitude de jardins botaniques.
  • Le parc de la lagune de Bacalar. C’est l’un des parcs les plus populaires de ces dernières années. Il se trouve dans l'État du Quintana Roo à environ 350 km de Cancun. Il est célèbre pour sa Lagune des 7 couleurs dont les reflets offrent des perspectives impressionnantes. La lagune est le lieu de vie d’une quantité impressionnante d’animaux et de végétaux. Ce qui explique sans doute que les mayas nommaient ce lieu “l’endroit où est né le ciel”. En plus de la lagune, on trouve également des cénotes et des mangroves.
  • Le parc des récifs de Xcalak.Ce parc se trouve dans la municipalité de Othon P. Blanco à environ 195 km de Chetumal, la capitale du Quintana Roo. Elle abrite le deuxième plus grand récif de corail le plus grand du monde. En plus de cette barrière, on compte un récif de coraux typique appelé Poza qui se poursuit jusque sur les côtes du Belize.
  • Banco Chinchorro. C’est une formation de récifs qui appartient au système du récif corallien de Mésoamérique. Il se rencontre à environ 30 km de Xcalak et Mahahual. C’est un lieu idéal pour pratiquer la plongée et l’observation de diverses espèces marines telles que les tortues et les crocodiles.

Il est clair que dans les zones qui entourent Cancun et la Riviera Maya on peut trouver une grande quantité de parcs et de réserves naturelles où vivre des expériences uniques et contempler des paysages inoubliables.

Activités écotouristiques dans la région de Cancun et la Riviera Maya (Quintana Roo)

Maintenant que nous vous avons donné une meilleure idée de ce qu’il est possible de voir et de faire lors de vos vacances écotouristiques sur Cancun et la Riviera Maya, voici les activités associées à ses destinations et quelques suggestions d’endroits où les réaliser.

Activités écotouristiques dans la région de Cancun

L’observation des oiseaux et des autres animaux sauvages dans leur environnement naturel.

Cancun et la Riviera Maya se trouvent entourées de divers écosystèmes qui abritent une grande quantité de flore et de faune. De fait, observer les oiseaux et les animaux sauvages est une activité relativement facile.

Cependant il est essentiel de réaliser ces activités avec des guides certifiés et de ne pas oublier que la nature est un endroit sauvage et parfois dangereux qu’il faut respecter et visiter dans les conditions optimales de sécurité en se renseignant à l’avance et en choisissant de bons itinéraires.

L’observation de la flore

Il s’agit de réaliser des promenades à travers les écosystèmes naturels dans le but de connaître les caractéristiques de la végétation dans une aire déterminée.

Dans ces cas, la flore n’est pas la seule que l’on peut observer, mais également de nombreuses espèces végétales telles que des graines, des fleurs, des champignons et des feuilles.

Participer à un programme de conservation et de sauvetage de la flore et de la faune.

Quelques communautés proches des parcs proposent des visites de fermes spécialisées dans certaines espèces animales telles que les tortues ou les crocodiles.

Les sentiers d’interprétation.

Quelques zones des aires protégées ont été aménagées pour permettre le passage des visiteurs de telle façon que ces derniers peuvent apprécier avec plus de facilité la nature. Quelques-uns de ces chemins sont praticables à cheval ou à vélo.

Les routes spéléologiques et d’interprétation géologique.

Les fonds marins de la côte du Quintana Roo et en général de la Péninsule du Yucatan offrent un grande quantité de zones d’exploration. Si nous devions faire la somme des divers cénotes qui peuvent être parcourus, les possibilités d’exploration seraient absolument considérables.

Activités aquatiques en milieu naturel comme le kayak.

Il existe une grande quantité de chemins pour les lagunes et les cénotes qui se peuvent être visités grâce aux mobilités douces aquatiques telles que le kayak qui permet d’entrer dans les réserves et de profiter de la nature sans la déranger.

Infographie des activités écotouristiques à Cancun et sur la Riviera Maya

Odigoo Share Odigoo Facebook Odigoo Twitter Odigoo Whatsapp Odigoo Messenger Odigoo Link Odigoo Email

Tourisme Nature

Cancun et la Riviera Maya sont situées dans une zone privilégiée pour les activités du tourisme de nature. La mer et la jungle sont les cadres parfaits.

Tourisme D'aventure

Cancun et la Riviera Maya sont des endroits parfaits pour le tourisme d'aventure. Avec ses diversité d'écosystèmes, ils ont un cadre idéal pour l'aventure.